Le syndicat de la Boler : état des lieux et avenir ! Article de presse publié par le RL le 19 juillet 2017

i juil 19th No Comments by

SKMBT_C28017071909320

Article de presse : compte-rendu du Conseil Communautaire du 4 juillet 2017 / Les rythmes scolaires

i juil 11th No Comments by

Les élus communautaires afficheront une position commune sur la question du retour à la semaine de quatre jours au sein des écoles élémentaires du territoire : c’est oui. Mais à la rentrée 2018.

Dans la série, « ça va sans dire mais mieux encore en le disant », la question du retour à la semaine de quatre jours dans les écoles maternelles et élémentaires a conclu le conseil de la communauté des communes de Cattenom et environs (CCCE), mardi soir.

Plus exactement, c’est sur « la nécessité d’afficher une unité territoriale sur le sujet » que Michel Paquet a souhaité sensibiliser les élus. Concernant l’unité, la CCCE avait déjà fait un pas un peu plus tôt, le comité de suivi du projet éducatif de territoire (PEDT) s’étant prononcé à l’unanimité pour… Un retour à la semaine de quatre jours à la rentrée 2018.

Au-delà de cette position de principe, la CCCE a lancé très rapidement le mois passé une consultation, informelle, via sa page Facebook, pour prendre la température auprès des parents concernant ce dossier.

Pour le président Paquet, la réponse très majoritaire obtenue est limpide : « Le retour à la semaine de quatre jours est plébiscité mais les parents nous disent aussi que pour l’année prochaine, ils ont, pour la plupart, pris leurs dispositions. À mon sens, il est dans l’intérêt de tous, et d’abord des enfants de ne pas se précipiter. Profitons du laps de temps que nous offrira la prochaine année scolaire pour mûrir un projet cohérent à l’échelle du territoire. »

Une position étayée par les contacts pris ces dernières semaines avec les associations sportives, culturelles et les structures gestionnaires des activités périscolaires qui, toutes ou presque, attirent l’attention de la collectivité sur la question des contrats d’animation en cours, des organisations à chambouler, etc. Autant d’écueil à éviter, ce qui nécessitera un peu de temps.

• Tourisme scolaire

Sans compter le risque, en n’affichant pas une position commune sur l’évolution des rythmes, de voir se développer « le tourisme scolaire » selon Marie Marthe Dutta-Gupta, maire de Fixem. Car selon elle, le désir d‘évolution des rythmes est tellement fort chez certains parents, qu’une part significative d’entre eux pourrait être tentée d’obtenir « dérogation vers des écoles situées dans une commune repassée à la semaine de quatre jours ». Une concurrence entre communes pourrait alors naître…

Mais même parmi les communes « pressées », comme celle d’Hettange-Grande, dont le maire Roland Balcerzak n’a jamais caché sa volonté d’aller vite sur le sujet, on estime qu’il faut laisser du temps au temps. Pour le maire, « le décret étant tombé très tardivement, le sujet étant « impactant » pour les parents, il est absolument nécessaire de consulter l’ensemble des acteurs. Or, il est trop tard pour réunir les conseils d’école par exemple. Nous attendrons donc la rentrée 2018 ou, s’il est possible de mettre en place le retour à la semaine de quatre jours dans de bonnes conditions plus tôt, dès le 1er janvier prochain par exemple. »

Reste à considérer également la question des coûts, le devenir du fonds de soutien aux PEDT restant à clarifier….

 

Les élèves de Boust en voyage

i juil 4th No Comments by

???????????????????????????????????????????????????????????????????

Article de presse : la Réserve Naturelle Géologique de Hettange-Grande

i déc 13th No Comments by

T